J'Aime les Musées et les Vieilles Pierres

J'Aime les Musées et les Vieilles Pierres

Conférence sur "Les années volées, retour d'un poilu" à La Grande Motte

 

 

En cette dernière année des commémorations de la "Mission Centénaire 14 - 18", j'ai assistée à de nombreuses manifestations dans différents endroits, comme hier à une conférence avec le Général Irastorza "La Grande Guerre : Et si l'on parlait vrai ? Pour se souvenir, pour comprendre le présent et préparer l'avenir".

 

LE GÉNÉRAL IRASTORZA

(au Lycée La Merci-Littoral à La Grande Motte)

 

 

Une conférence très intéressante avec un Général Irastorza qu'on m'a presenté avec qui j'ai discuté et posé pour une photo souvenir, (grâce à une personne que je remercie encore). Une conférence passionnante on serait restés des heures et des heures à l'écouter nous égrener des anedoctes et l'Histoire de la Grande Guerre 1914 - 1918 passionnante et triste.

 

Il y avait aussi des anciens combattants medaillés et des lycéens attentifs, une salle comble avec un public captivé et diverses personalités. Mais je vais voir aussi des expositions tout aussi intéressantes et d'autres conférences pour ne pas oublier... et en connaître d'avantage sur cette période tragique.

 

LA GRANDE GUERRE

EXPOSITION DU CENTENAIRE 1914 - 1918

à Montagnac du 13 au 28 septembre 2018

(reconstitution de la Tranchée)

 

 

Une autre conférence va avoir lieu avec l'Association de Généalogie et d'Histoire Locale "Au Fil du Temps", nous assistons à des conférences de qualité, très suivies par un public interessé de plus en plus nombreux. La conférence aura lieu le 5 novembre 2018 à 15 heures précises, l'entrée est libre et gratuite, rendez-vous à la :

 

Maison des Associations

Salle Le Labech

Avenue du Golf

34280 La Grande Motte

 

 

Que vous êtes énervant ! Répondez donc. On demande ce que vous avez fait (à la guerre) ?

 

- Oui ?... Eh bien, j'ai marché de jour de nuit, sans savoir où j'allais. J'ai fait l'exercice, passé des revues, creusé des tranchées, transporté des fils de fer, des sacs à terre, veillé au créneau. J'ai eu faim sans avoir à manger, soif sans avoir à boire, sommeil sans pouvoir dormir, froid sans pouvoir me réchauffer, et des poux sans pouvoir toujours me gratter... Voilà !

 

- C'est tout ?

 

- Oui, c'est tout... Ou plutôt non, ce n'est rien. Je vais vous dire la grande occupation de la guerre, la seule qui compte : J'AI EU PEUR

 

"La Peur" (convalescence auprès d'une infirmière 1915) - G. Chevalier

 

LA GRANDE GUERRE

EXPOSITION DU CENTENAIRE 1914 - 1918

à Montagnac du 13 au 28 septembre 2018

(mouchoirs d'instruction militaire)

 

  

La musique que vous écoutez sur cette page a été écrite, texte et musique par des élèves d'une classe de CM2 à Bordeaux en hommage aux soldats de cette Grande Guerre, voir la vidéo :  https://youtu.be/u1vw9wo0sgk

 

VENEZ NOMBREUX !!!

 

 


17/10/2018
0 Poster un commentaire

Conférence du Général Irastorza à La Grande Motte "La Grande Guerre : Et si l'on parlait vrai ?"

 

Le cycle des conférences a recommencé à La Grande Motte, en cette année 2018, qui marque la fin  des commémorations de la "Mission Centenaire 14 - 18" qui aura duré 4 ans comme la Grande Guerre de (1914 - 1918 & 2014 - 2018). Le Rotary Club de La Grande Motte, en association avec les Anciens Combattants Section Maginot nous proposent une confèrence sur "La Grande Guerre : Et si l'on parlait vrai ? Pour se souvenir, pour comprendre le présent et préparer l'avenir".

 

 

Site Officiel de la Mission Centenaire 14 - 18 :

 

http://centenaire.org/fr

 

MONUMENT AUX MORTS 14 - 18 A AUBAGNE 13

(il manque à la Victoire la main avec la couronne du vainqueur voir explications : 

https://monumentsmorts.univ-lille.fr/monument/6520/aubagne-place/

 

 

Cette conférence sera presentée par le Général (5 étoiles) Elrick IRASTORZA, ancien chef d'état-major de l'Armée de Terre et Président de la Mission Centenaire 14 - 18, actuellement à la retraite.

 

TRÉS BELLE COLLECTION DE JEAN-PIERRE MALKA

(on peut la voir au au Phare de Palavas les Flots)

 

 

NE JAMAIS OUBLIER LE SACRIFICE

DE NOS VALEUREUX SOLDATS

POUR NOTRE LIBERTÉ

 

LE 3 AOUT 1914

L'ALLEMAGNE DECLARE LA GUERRE A LA FRANCE

 

 

 La conférence aura lieu le

 

Mardi 16 octobre 2018 à 18 précises

 

Au Lycée La Merci Littoral

 

603, avenue dela Patite Motte - La Grande Motte

 

Entrée libre

 

 


07/10/2018
0 Poster un commentaire

Aiacciu - Ajaccio souvenirs... (Archives de mon ancien blog du 19/05/2013)

 

La Corse... "Île de Beauté", c'est vraiment un endroit de rêve avec des paysages magnifiques, toutes les couleurs y sont représentés, celles du ciel, du soleil, de la mer, des façades des maisons aux couleurs pastels, de la montagne avec son maquis épais et verdoyant.

 

LE BICORNE DE NAPOLÉON

 

 

J'aime beaucoup entendre les gens parler le Corse, c'est une très belle langue comme le Sarde d'ailleurs, je les comprends un peu. On décide de passer une semaine de vacances à Ajaccio, ce n'est pas la bonne saison mais ça m'est égal je suis très contente d'y retourner après tant d'années.

 

EN ARRIVANT ON APERÇOIT LES COTES CORSES

 

 

Lorsque mes parents décidaient de partir en Sardaigne pour les grandes vacances, je ne tenais pas en place, j'étais si heureuse de retourner en Sardaigne voir ma famille, mes amis mais c'était aussi l’excitation du voyage qui était long. Nous résidions en région Parisienne alors le trajet parfois (Paris/Civittavecchia ou alors Paris/Genova-Gênes).

 

LA COURONNE DE NAPOLÉON

(sur le Cours Napoléon, à chaque fois que je la vois,

mes nombreux souvenirs heureux reviennent,

le soir elle s'illumine j'adore)

 

 

Lorsque nous habitions Ajaccio, on descendait à Bonifacio prendre le ferry dans cette magnifique ville (Bonifacio Corse/SantaTeresa di Gallura en Sardaigne) un trajet de  50 mn puis la route jusqu'a Burcei en province de Cagliari (je ne m'ennuyais jamais à regarder tous ces paysages.

 

LES ILES SANGUINAIRES AVEC LA TOUR GENOISE

VIDEO A VISIONNER

https://youtu.be/kYetj2mArcw

 

J'ai toujours adoré voyager car j'aimais déjà voir défiler les paysages, avec mon père hélas qui ne voulait jamais s’arrêter (il partait d'un point A à un point B) pour nous faire visiter un lieu alors, on les admirait de loin en roulant. Des l'annonce du voyage je commençais à préparer ma valise, mais il me fallait reprendre des affaires car on ne partait que bien plus tard, sa faisait beaucoup rire ma famille.

 

PLACE FOCH STATUE DE NAPOLEON (1er Consul) ET 4 LIONS

(à droite la rue du Cardinal Fesch, on y trouve les boutiques de Corail)

 

 

La Corse on l'aime (en tout cas moi... je l'aime) en toute saison, par beau temps mais aussi qu'il pleuve qu'il vente ou qu'il neige, je suis toujours partante pour y aller, ne serait-ce que quelques jours.

 

VOICI LE TROTTOIR OU NOUS FAISIONS DU PATIN A ROULETTES

AVEC UNE VUE MAGNIFIQUE SUR LA BAIE D'AJACCIO

(notre école de la place Miot, se trouvait au bout de la baie à gauche)  

 

 

La Corse me touche aussi, parce que c'est une île ou j'aurais adoré m'installer définitivement (on dit qu'il n'est jamais trop tard... à la retraite peut-être), lorsqu'on a vécu dans une île, on ressent un je ne sait quoi... de magique, elle est pour moi la petite sœur de la Sardaigne d'ou je suis originaire, voici mon blog :

 

http://souvenirsdelasardaigne.midiblogs.com/

 

LA CORSE ET LA SARDAIGNE DEUX ILES MAGNIFIQUES 

QUI SONT A JAMAIS DANS MON COEUR

 

 

Par contre la semaine de notre départ, le temps est à la tempête, vent fort, pluies torrentielles, à Toulouse et Montpellier des arbres déracinés, de la neige à Grenoble, de fortes perturbations dans toute la France, nous nous demandions si nous allions pouvoir partir. Le mois d'octobre dernier à connu des températures estivales, puis deux tempêtes dans le Sud, de très fortes pluies avec un bon coup de froid généralisé, enfin un temps de fous quoi.

 

 

Le jour de notre départ (28 octobre 2012) depuis Toulon avec "Corsica Ferries" destination Ajaccio, la télévision nous montre les images du Napoléon Bonaparte navire de la Compagnie SNCM à Marseille, amarré au quai mais, gîtant fortement sur le côté quel choc de le voir ainsi...

 

VIDEO A VISIONNER DU BATEAU CORSE A MARSEILLE

https://youtu.be/60kUm341rtk

 

Suite à la terrible tempête avec des bourrasques de vent soufflant à plus de 100 km/h, il a cassé toutes ses amarres en heurtant un quai ou il se trouvait en hivernage. Une grande brèche de 30 mètres à l'arrière s'est ouverte, des compartiments étanches ont étés inondés d'ou le bateau penché vers l'arrière.

 

DEVANT NOTRE RESIDENCE ON VOYAIT PASSER LES BATEAUX

(sur le Golfe d'Ajaccio, arriver ou partir)

 

 

Heureusement aucun blessé n'est à déplorer aucun passager à bord mais seulement des membres d'équipages qui se trouvaient là pour des travaux de maintenance.

 

LE NAPOLEON BONAPARTE A MARSEILLE

LE 28 OCTOBRE 2012

(photos prises en roulant sur le pont en voiture)

 

 

ARTICLE DE JOURNAL RELATANT LE DRAME 

 

 

Lorsque l'on passe devant le Port de Marseille on l'aperçoit on n'en croit pas nos yeux, ça fait vraiment bizarre de le voir ainsi, on dirait presque une scène de film catastrophe comme en voit parfois à la télévision. En tout cas le temps est toujours aussi mauvais, beaucoup de vent, la tempête est toujours présente, on se demande malgré tout si nous allons pouvoir partir à 21 heures comme prévu avec un temps pareil.

 

LA MAISON FAMILIALE DES BONAPARTE A AJACCIO 

(aujourd'hui c'est un musée, içi naquit Napoléon Bonaparte)

 

 

Nous arrivons à Toulon et apprenons que nous ne partirons que vers 23 heures le départ est retardé suite au vent, ce qui nous laisse le temps d'aller voir des amis pas très loin de Toulon. Nous avons eu le temps de manger dans un restaurant tranquillement puis reprenons la route pour le port.

 

VIDEO A VISIONNER

https://youtu.be/ASkOTrkj0hk

 

Voilà nous arrivons au port et prenons la file pour l'embarquement voitures, nous sommes déjà très nombreux et impatients d'embarquer. Devant nous imposant, majestueux nous attend le "MEGA EXPRESS de Corsica Ferries" nous doutons un peu puis, la file commence à bouger, ouf... nous allons enfin pouvoir embarquer avec deux heures de retard, mais nous les rattraperons dans la nuit en arrivant à l'heure le lendemain matin.

 

LA CHAPELLE IMPÉRIALE EN TRAVAUX 

(visite impossible hélas, c'est parfois le risque hors saison)

 

 

Dés que nous entrons dans le garage du bâteau, ça y est pour moi le voyage a commencé, nous récuperons nos affaires et montons chercher notre cabine pour pouvoir nous reposer.

 

LES ANCIENNES HALLES SONT DEVENUES L'OFFICE DE TOURISME 

(nous allions y faire notre marché avec ma mère et ma sœur)

 

 

Nous avons passé une nuit un peu mouvementée et courte, dans la nuit mon estomac était un peu bizarre... (d'habitude je n'ait aucun soucis, mais là... j'avais quand même hâte d'arriver). Enfin le jour se lève je regarde par le hublot et je vois l'écume blanche s'abattre contre le bateau. La mer est un peu démontée et noire  mais on commence à voir les côtes alors je décide de me lever et d'aller sur le pont profiter du moment, même si beaucoup de vent.

 

LE PALAIS FESCH - MUSEE DES BEAUX ARTS 

(Peintures Européennes du XIVe au XIXe siècle - Collections Napoléoniennes 

Peintures Corses - Chapelle Impériale)

  

 

Dés ma sortie je sent un froid glacial sur mon visage, le vent souffle fort encore, heureusement j'avais prévu je suis bien emmitouflée dans ma doudoune je ne me lasse pas d'admirer la mer, de sentir les embruns sur mon visage. Un timide soleil s'annonce, la terre se rapproche de plus en plus, on commence à voir les premières maisons toutes petites au loin avec les rayons de soleil elles brillent.

 

A MADONUCCIA - STATUE DE LA VIERGE DE LA MISERICORDE  

(Protectrice d'Ajaccio elle se trouve Place Foch)

 

 

Je suis émue d'apercevoir après tant d'années les côtes Corses, les îles Sanguinaires apparaissent au loin, on voit l'écume blanche de la mer déchaînée venir s’écraser contre les rochers. On aperçoit la Tour Génoise de la PARATA qui monte la garde, gamins nous allions nous balader en famille avec mes frères et ma soeur, nous escaladions les rochers, on approche d'Ajaccio doucement la ville commence à se réveiller.

 

"U BORGU" AU 27 RUE DU CARDINAL FESCH 

(curieuse maison de deux étages de galeries à arcades)

  

 

Article du journal Corse Matin sur cette bien curieuse maison, elle s’appelle la "Casa Montepagano" et symbolisait l'âge d'or du corail :

 

http://www.corsematin.com/article/corse/ajaccio-la-casa-montepagano-symbole-de-lage-dor-du-corail.9145.html

 

MAISON PAS LOIN DE LA CITADELLE

  

 

Un timide arc en ciel apparaît, on dirait qu'il est là pour nous souhaiter la bienvenue en tout cas je le prends comme ça, on revient dans l'île ui pour moi a beaucoup compté dans ma vie. L'île ou j'ai de très beaux souvenirs, des sorties avec mes copines et copains d'école, de belles balades dans le maquis aux mille odeurs et couleurs avec ma famille. Nous allions ramasser les champignons et châtaignes dans la région de la Castagniccia ou ailleurs. 

 

Je me souviens des parties de pêches, des oursinades sur le bord de mer, dans la montagne nous allions ramasser les châtaignes et puis, la mer avec le soleil qui réchauffe les corps et les coeurs (ma mère m'appelait le lézard je pouvais rester des heures au soleil), je n'oublierais jamais cette période de ma vie.

 

ARC EN CIEL VU DU BATEAU SUR AJACCIO

(très émouvant pour moi de revoir Ajaccio la ville ou je résidais)

  

 

Nous allions souvent à la plage Saint-François juste en bas de notre rue nous baigner, je regardais les paysages magnifiques à perte de vue tout autour de moi. Je me rends compte que j'ai presque toujours vécu au bord de mer ou avec les montagnes autour, avec des paysages immensément beaux, voilà pourquoi j'aime la nature et la liberté qu'elle m'apporte. Nous allions aussi à la plage de "la femme nue" comme nous l'appelions car une statue de femme nue y était, elle se trouvait pas très loin non plus de chez nous, elle y est toujours, j'avais oublié son nom elle s'appelle la statue de la Pudeur.

LA PLAGE DE LA PUDEUR

(pas loin de chez nous)

 

 

CARTE POSTALE DE LA PLAGE SAINT FRANÇOIS

DANS LES ANNÉES 70/80 

(plus tard pour nous...notre plage nous n'avions qu'à traverser)

 

 

Site Internet sur les îles Sanguinaires, le Site est Classé Natura 2000 :

 

www.parata-sanguinaires.com

 

LA CITADELLE MIOLLIS  2EME REP DÉTACHEMENT AJACCIO 

(construite par la République Génoise entre 1492 et 1789)

 

 

La Citadelle d'Ajaccio a été construite sur un promontoire rocheux, elle est de forme hexagonale avec six bastions, dominant le magnifique Golfe d'Ajaccio. Elle a longtemps défendu la ville des envahisseurs venus par la mer, et se jette presque dans les eaux turquoises aux pieds de la plage Saint François ou nous allions. Elle possède des murs épais, de larges fossés profonds avec une vue sur tout le golfe d'Ajaccio ils pouvaient apercevoir les envahisseurs entrer dans le golfe d'Ajaccio.

 

 

Site Internet avec plans et photos de l’intérieur de la Citadelle :

 

http://mathieu.nivaggioni.free.fr/vos/tours/fotomi2a.php?aki=116

 

PETITE MAISON EN BAS DES DOUVES 

(bizarre... que fait elle là...)

 

 

J'ai beaucoup de souvenirs de mon école qui se trouvait au bord de la mer "Ecole Place Miot" (aujourd'hui c'est un grand terre plein avec des jeux d'enfants et des appareils pour la pratique du sport). Depuis le balcon de notre appartement on pouvait admirer la mer et le superbe golfe d'Ajaccio entouré de ses montagnes parfois enneigées (j'y restais très souvent à la regarder, à aller au-delà de l'horizon, j'ai toujours aimé la mer), il nous suffisait de traverser la rue pour aller à la plage ou à l'école.

 

PLACE MIOT (I ET II) ACTUELLEMENT

(anciennement il y avait les préfabriqués de l'école)

 

 

PLACE MIOT AVANT 

(on y voit notre bâtiment ou l'on résidait, 

la plage de la Pudeur et l'école en préfabriqués)

 

 

LES PRÉFABRIQUÉS DE NOTRE ECOLE 

(ce n'est pas ma classe, photo qu'on m'a envoyé)

 

 

Mais je me souviens aussi de l'immense chagrin lorsque nous (moi je l'ait vécu comme ça) devions quitter ces lieux ou nous étions heureux pour suivre nos parents, (notre vie a été une succession de plusieurs départs, d'arrivés, d'au-revoir ou d'adieux, d'abandons...), quitter notre famille, notre village, nos amis, notre école ainsi que les endroits aimés.

VOICI CE QUE J'Y METTAIS DANS MA VALISE...

 

 

Le projet qu'avaient mes parents était de construire leur maison en Sardaigne pour s'y réinstaller lors de leur retraite. Puis une fois installés ici dans le Sud ils n'en sont jamais repartis, ils ont revendu leur maison (très bien je dois dire) et comptaient y retourner seulement en vacances, hélas ma mère est décédée quelques temps après. Cette situation a été le cas de beaucoup d'enfants d'immigrés qui n'avaient pas leur mot à dire.

 

LA CITADELLE VUE DU COTE DU PORT DE PÊCHE

 

 

Je vous parlerais une prochaine fois de Tino Rossi qui résidait sur la route des Sanguinaires, il était né au 45 de la rue du Cardinal Fesch.

VOILA MON BEAU SOUVENIR DE TINO ROSSI

(lorsque je l'entends elle me ramène toujours à Ajaccio)

https://youtu.be/W2ZmTMzN5NY

 

RUE DU CARDINAL FESCH

(ou nous habitions des notre arrivée en Corse,

s'y trouvent la Chapelle Impériale et le Musée Fesch)

 

 

Au fur et à mesure que le bateau avance vers le port, la ville s'étale devant nous éclairée par les timides rayons du soleil, le sommet des montagnes est blanc il a neigé il n'y a pas longtemps. Pleins de souvenirs refont surface, je reconnais la ville, les maisons, les endroits ou nous allions, c'est marrant mais (pour moi) c'est un peu comme si... "on rentrait enfin chez nous".

 

VUE D'AJACCIO AVEC LES SOMMETS ENNEIGÉS

(je la retrouve comme dans mes souvenirs...)

 

 

On débarque enfin, ça y est nous y sommes à Ajaccio on décide de prendre le petit déjeuner en ville à côté du Casino face à la mer, devant la plage Saint-François ses palmiers ont bien grandi depuis ils sont si hauts, nous n'habitions pas très loin ça a un peu changé mais on reconnaît de suite les lieux, quelle émotion il me semble rêver.

 

 

L'air est un peu frais mais ça m'est égal le soleil est là, toute la semaine nous aurons une semaine fantastique, un temps splendide pour un mois d'octobre sauf un jour où la pluie s'est invitée mais ce n'était pas grave nous avions la vue sur la mer alors... ce n'était pas grave du tout. Nous allons prendre possession de notre appartement, déposer les bagages, puis nous irons nous balader dans nos souvenirs.

 

 

LA CATHÉDRALE NOTRE DAME DE L'ASSOMPTION 

(Napoléon y fut baptisé)

 

 

La résidence se trouve au nord d'Ajaccio sur la route des Îles Sanguinaires, "Les Calanques", on passe devant les imposantes chapelles funéraires des familles aisés Ajacciennes. A l'époque elles étaient loin des habitations, nous les avons retrouvés accolées à des bâtiments qui se sont construits, des lotissements, même un supermarché Champion mitoyen à celle-ci, regardez sur mappy vous les verrez très bien c'est bizarre quand même.

 

MAGNIFIQUE GOLFE D'AJACCIO LA PLAGE DE LA PUDEUR 

(que de merveilleux souvenirs me reviennent devant mes yeux...)

 

 

Merveilleuse chanson des "I Muvrini - Dans la Main de la Terre", cette chanson me touche beaucoup, une phrase m'a émue :

 

Un poète avait écrit pour elle,

 

l'homme n'est ni grand ni petit,

 

il a la taille de ceux qu'il sait

 

aimer et respecter...

 

(dommage, certains n'ont pas compris...)

 

VIDEO A VISIONNER

https://youtu.be/rfhMXRNPlMY

 

LES ANCIENNES CHAPELLES

(elles étaient éloignées de la ville, voila ce qu'il en est maintenant,

ça m'étonne beaucoup qu'on ait laissé construire si près)

 

 

AVANT L'URBANISATION VOILA LES CHAPELLES

(à notre époque, elles étaient bien isolées)

 

 

 

Nous n'avons que la route à traverser depuis notre résidence et la mer est là immensément bleue sur l'immense et magnifique Golfe d'Ajaccio. L'appartement est moderne et fonctionnel, simplement il est GE...NIA...LISSIME..., de grandes baies vitrées s'ouvrent sur un balcon avec vue magnifique sur la mer et les îles Sanguinaires. Mon lit a pleine vue sur les îles Sanguinaires, le soir avec le lumières allumées et le phare c'est très chouette, je laisserais les rideaux à moitié tout le long de notre séjour.

 

RÉSIDENCE LES CALANQUES 

(sur la Route des Sanguinaires)

 

 

 

Site Internet de la résidence :   

     

http://www.residence-lescalanques.fr/francais/

 

 

La ville d'Ajaccio est un lieu unique, elle s'ouvre sur un magnifique golfe avec sur ses hauteurs les montagnes qui lorsque nous débarquons sont enneigées c'est très beau à voir. Je revenais en Corse, à Ajaccio ou j'ai vécu, ou j'ai beaucoup de bons souvenirs d'école avec mes amis, des sorties avec l'Association des Sardes à Ajaccio, des fêtes de Noël, de Nouvel An, de Pâques, le dimanche à la messe je lisait la page choisie par le prêtre à l'église Saint Jean Baptiste.

 

PLACE D'AUSTERLITZ (U CASONE) STATUE DE NAPOLÉON  

(avec l'école nous allions faire notre sport, sur ce grand parc 

au pied de Napoléon que j'ai toujours admiré)

 

  

Nous posons nos bagages, puis nous repartons pour notre première balade pas très loin, nous choisissons les Îles Sanguinaires. Beaucoup de vent, nous garons la voiture sur les parkings aménagés maintenant on n'arrive plus en voiture aux pieds de la Tour de la Parata comme avant et c'est mieux pour le site.

 

LE PORT DE PÈCHE  ET CELUI DES FERRYS D'AJACCIO

(face à la place Foch ou se trouve la Mairie) 

 

 

La Pointe de la Parata est une presqu'île rocheuse à laquelle on accède par un chemin goudronné en partant du parking. Le temps de la balade on a sur notre gauche une vue exceptionnelle sur le magnifique golfe, la mer et les îles Sanguinaires un peu plus loin. Sur notre droite, le maquis qui par moment, nous apportait des odeurs de garrigues qui embaumaient l'air que nous humions en nous régalant. Sur les autres îles un sémaphore et un phare s'y trouvent.

 

LES ILES SANGUINAIRES AVEC LA TOUR GÉNOISE DE LA PARATA

(4 îlots ou se trouvent le sémaphore et le phare,

elles marquent l'entrée du magnifique golfe d'Ajaccio )

 

 

Le centre ville est très intéressant, beaucoup de choses à voir, mais je vous en parlerais dans une autre note, nous avons visité la ville, l'endroit ou nous habitions dans la rue du Cardinal Fesch ou se trouve la Chapelle Impériale qui est l'aile droite du Musée Fesch.

 

LES MAGNIFIQUES ILES SANGUINAIRES 

 

 

LA COURONNE IMPÉRIALE

ET LA CROIX DE LA LÉGION D'HONNEUR

(crée par Napoléon Bonaparte le 19 mai 1802,

elle est située sur le Cours Napoléon et le Cours Grandval)

 

  

Voici un joli livre avec 500 cartes postales du début du XXe siècle qui témoignent de la richesse des traditions du passé Corse. On peut y voir les villes d'Ajaccio, Bastia, Corte, Bonifacio et tant d'autres, le travail des agriculteurs, pécheurs, l'industrie et les métiers d'antan. Puis on y verras les traditions, les croyances, la vie de tous les jours des Corses, toute leur culture, leur histoire, la gastronomie, la langue Corse et surtout le tourisme.

 

EN SORTANT DU RESTAURANT LA MER ETAIT DECHAINEE

(on s'est arrêtés regarder et écouter le bruit des vagues dans la nuit)

 

 

Nous avons dîné dans un restaurant vraiment typique Corse à Ajaccio, le "Restaurant le 20123 le Village dans la Ville", dans un décor de rêve... moi j'ai adoré la salle au ciel étoilé en fait c'est la place du village avec la fontaine ou l'on va nous même avec le broc chercher l'eau.

 

PHOTO PRISE SUR LE SITE DU RESTAURANT

(regardez ça donne vraiment envie non !!! Alors allez-y)

 

  

J'aurais aimé manger dans cette superbe place mais trop de monde, c'était sympa quand même ou nous étions juste dans la salle à côté, réservez et demandez la salle au ciel étoilée elle est merveilleuse. Nous avons aussi très bien mangé des plats traditionnels, c'était délicieux et très copieux, si un jour j'y retourne j'irais à nouveau car c'est trop beau et bon.

 

 "BUON APPITITTU SALUTE"

 

Site Internet du "Restaurant le 20123 le Village dans la Ville" :

 

http://www.20123.fr/index.php

 

UNE PETITE BIERE CORSE PIETRA BIONDA

(à PORTO la Tour Génoise Carrée, prochaine note)

 

 

 

Si vous ne connaissez pas (mais j'en doute...) courez y vite, vous passerez un agréable séjour en vous immergeant dans le maquis Corse aux nombreuses senteurs, ses plages magnifiques, son patrimoine, ses couleurs, sa gastronomie (je ferais une autre note), ses odeurs enfin vous profiterez de la vraie vie dans une nature riche et abondante.

 

A CASA CUMUNA - MAIRIE D'AJACCIO (place Foch)

(en haut de escaliers le Salon Napoléonien pour les réceptions)

 

 

Je vous parlerais dans une prochaine note, d'autres sites intéressants que j'ai visité comme le "Site Préhistorique Corse de FILITOSA" qui est un lieu magnifique classé aux Monuments Historiques.

 

SITES PRÉHISTORIQUES DE FILITOSA - CAURIA - PADDAGHIU

 

 

Puis le site préservé de "CAURIA" ou 4 500 ans d'histoire nous contemplent avec son dolmen et ses alignements de menhirs. Pas très loin se trouve un autre endroit magique, le site de "PADDAGHIU" avec sa plus grande concentration de menhirs de la Méditérranée occidentale. 

 

   

Poème sur la langue Corse :

"Sunettu"

 

O lingua corsa cusî chiara e netta

 

Da i primi jorni di a mio giuventù

 

Discorsu aghiu cun te, e a to virtù

 

Mi piace, m'arricchisce e m'adidiletta.

 

A i Corsi, impinzutiti un demu retta !

 

Vai sempre diritta e à capu insù,

 

Senza scaglià, chi pensa a cio chi fù

 

L'omu d'avà chi t'ama e ti rispetta.

 

Lingua corsa di i babbi e di babboni,

 

Di a nostra mamma, lingua di i fuconi

 

Quandu u Corsu era Corsu e stava fieru.

 

O lingua di l'amanti à la funtana,

 

Lingua di Sambucucciu e di Sampieru,

 

Di Santu Casanova e a "Tramuntana" !

 

Matteo LUCIANI (5 jennaghiu 88)

 

 

 

Bonghjornu

 

e

 

benvinuti

 

à

 

tutti 

 

in

 

Corsica...

 

 

 

 


04/10/2018
0 Poster un commentaire

Conférence : Tours et Remparts d'Aigues Mortes Femmes et Résistances

 

 

Regarde Ulysse, je pense que cet événement devrait t'intéresser comme moi, il a lieu dans cette belle ville d'Aigues Mortes, cité médiévale ou le 25 août 1248, Saint Louis partit pour les Croisades. J'aurais encore deux autres conférences très intéressantes dans quelques temps, je les mettrais plus tard.

 

Dans le cadre du 250ème anniversaire de la libération de Marie Durand, ne manquez pas "Femmes et Résistances" le jeudi 4 octobre 2018. Cette journée conférence autour de Marie Durand, s'achevera sur le thème de "l'engagement citoyen" symbole de la résistance.

 

Le Programme

 

Cinéma Marcel Pagnol de 9 h à 10 h :

Accueil café, librairie.

 

Cinéma Marcel Pagnol de 10 h à 12 h 30 :

Conférences et débats animés par Pierre-Yves Kirschléger (Université Paul-Valéry Montpellier 3.

 

Lecture commentée de lettres de prisonnières par Chrystel Bernat de l'institut protestant de théologie de Montppellier.

 

LA TOUR DE CONSTANCE

(y furent enfermées les prisonnières protestantes

dont, Marie Durand qui grava RESISTER dans la pierre)

 

 

Survivre dans la Tour de Constance : mémoire des prisonnières à travers leurs graffitis et témoignages par Sophie Aspord-Mercier de l'agence archéologie et patrimoine d'Arles.

 

Nouveaux regards sur le patrimoine protestant par Mireille-Bénédicte Bouvet de l'Inventaire général du patrimoine Lorrain.

 

Cour du Logis du Gouverneur de 14 h à 16 h :

Visite de la Tour de Constance et de l'exposition "Marie Durand" par Patrick Florençon.

 

LA STATUE DE SAINT LOUIS

(en son honneur, sur la place principale de la ville)

 

 

Cinéma Marcel Pagnol de 16 à 18 h :

Résister à l'immortalité. Le pasteur Charles Babut et la dédicace du temple d'Aigues Mortes par Gilles Vidal de l'Institut protestant de théologie de Montpellier.

 

Daniel Benoît, l'inventeur de Marie Durand par Franck Belloir de la librairie Jean-Calvin à Alès.

 

Un doigt levé au -dessus de la plaine. La construction mémorielle et littéraire de la Tour de Constance par Patrick Cabanel de l'école pratique des hautes études de Paris.

 

Cour du Logis du Gouverneur de 18 h à 19 h :

Apéritif dînatoire offert par la ville d'Aigues-Mortes et le Centre des Monuments Nationaux.

 

Cinéma Marcel Pagnol de 19 h à 21 h :

Soirée Grands Témoins animée par Valérie Duval-Poujol, théologienne, Irène Frachon, pneumologue la nceur d'alerte du Médiator et Geneviève Jacques, présidente de la CIMADE, témoigneront de leur combat citoyen.

 

A l'issue des confèrences, les auteurs dédicaceront leurs ouvrages.

 

MEMORIAL HUGUENOT *

(dans la Cour du Logis du Gouverneur)

 

 

* MEMORIAL HUGUENOT

 

Stèle inaugurée le 30 août 1968 pour le bicentenaire de la libération des prisonnières.

 

On y trouve :

  • La Galère, où ramaient les Huguenots condamnés pour leur foi.
  • La Grille, évoquant les prisonnières dont Marie Durand connue pour cette mémorable exhortation gravée dans la pierre : RESISTER
  • La Croix Huguenotte, emblème des Huguenots dispersés en tous pays du refuge, à laquelle s'attache toujours une connotation française.

 

SUR LA FAÇADE DE L'EGLISE NOTRE DAME DES SABLONS

(on peut y voir le coffret des réliques de Saint Louis)

https://www.midilibre.fr/2017/09/11/aigues-mortes-les-reliques-de-saint-louis-examinees-a-la-loupe,1559076.php

 

 

La musique que vous entendez est : "La complainte des prisonnières de la Tour de Constance", c'est un chant en Languedocien, paroles en français et photos d'Aigues Mortes dont voici le lien à voir sur Youtube : https://youtu.be/u0I-IVgpKSc

 

MARIE DURAND - WIKIPÉDIA

(elle y fut enfermée pendant 38 ans, de 1730 à 1768)

 

 

Je vous souhaite une belle journée

autour de la Résistance et des prisonnières

dont Marie Durand à Aiguës Mortes

 

Le verbe Résister doit toujours se conjuguer au Présent !!!!

 

Lucie Aubrac

(Grande Résistante française à l'occupation Allemande

et au régime de Vichy, pendant la seconde Guerre Mondiale)

 

 


02/10/2018
0 Poster un commentaire

Conférence "Rome Baroque, Art et Pouvoir" à La Grande Motte


 

L'Association Cercle Initiavives Culturelles à La Grande Motte organise une première conférence avec : "Rome Baroque, Art et Pouvoir" presentée par Monsieur Jacques Limouzin IPR d'Histoire-Géographie honoraire qui nous a déjà présenté plusieurs conférences : "Les images dans l'Islam" en 2016, "Sunnisme et Chiisme : un ou plusieurs islams" en 2015.

 

La conférence aura lieu le

 

Mardi 2 octobre 2018 à 18 h 15 précises

 

Au Centre Culturel à La Grande Motte

 

Place du 1er Octobre 1974

 

34280 La Grande Motte

 

Entrée Libre

 

LES FLAMANTS ROSES SONT L'EMBLÉME DE LA CAMARGUE

(dans le hall d'un bâtiment ou réside une amie à La Grande Motte

l'artiste est Christophe Bressac, l'oeuvre s'appelle... "Histoires de Vies")

 

 

Dans "Rome Baroque, Art et Pouvoir", Monsieur Limouzin nous présente des oeuvres architecturales et sculpturales de la Rome du 17ème siècle. "La Gloire de Saint Ignace", un trompe l'oeil gigantesque qui couvre l'ensemble de la nef de l'église Saint Ignace de Loyola à Rome peint en 1685 par Andrea Pozzo maître de la perspective la voûte de la coupole de l'église San Carlo à Rome dans laquelle Francesco Borromini developpe magistralement l'illusionisme baroque en 1638.

 

RÉPLIQUE DE LA FREGATE SHANDART

(le 3 mâts carré Russe fait escale à La Grande Motte en mars 2018)

 

 

Les sculptures de Le Bernin (1598-1680), l'un des plus grands sculpteurs de l'histoire surnommé "le second Michel Ange", "L'enlèvement de Proserpine" une des merveilles de l'art baroque exprimant en un "instantané" toute la tragedie de l'art ovidien, "L'extase de Sainte Thérèse", une oeuvre majeure de l'art baroque placée placée dans la basilique Saint Pierre.

 

A travers ces chefs d'oeuvre du baroque, il nous fera découvrir le sens religieux et politique de la révolution baroque à Rome du 16ème au 18ème siècle.

 

L'ENTRÉE DU PORT DE LA GRANDE MOTTE

(un magnifique coucher de soleil sur la jetée...)

 

 

BONNE CONFÉRENCE A TOUS

 

ON VOUS ATTENDS NOMBREUX

 

COMME TOUJOURS !

 

 


30/09/2018
2 Poster un commentaire