J'Aime les Musées et les Vieilles Pierres

J'Aime les Musées et les Vieilles Pierres

La Batterie du Pradeau qu'on appelle la "Tour Fondue" dans la Presqu'île de Giens à Hyères (83)

DSCN1152.jpg

Je vais vous parler d'une région que j'aime beaucoup depuis très très longtemps et cela pour différentes raisons, le Var mais surtout Toulon ou j'y ait de très beaux souvenirs. En effet, c'est à Toulon avec sa magnifique rade ou nous allions prendre le bateau pour aller soit en Corse soit en Sardaigne, pour moi cette ville est liée à de merveilleux souvenirs. Depuis des années nous embarquons à Marseille mais, dés que j'en ait l'occasion je m'y arrête et je retrouve intacts tous mes beaux souvenirs en famille de départs et d'arrivées, mais aussi de balades sur les quais en attendant l'embarquement.

 

LA MAGNIFIQUE RADE DE TOULON

(vue depuis le Mémorial du Débarquement et la Libération de Provence au Mont Faron,

il a été inauguré par le Général De Gaulle le 15 août 1964)

 

TOULON 2.JPG
 

Ensuite parce que j'adore les militaires (à 22 ans j'ai été pour m'engager dans l'Armée) mais, surtout j'adore les marins avec leur bel uniforme et le fameux couvre-chef qui s'appelle le "Bachi", soit blanc soit bleu avec son magnifique pompon rouge et le nom du bateau en lettres dorées. A Toulon on en rencontre beaucoup car la ville est une base navale depuis quatre siècles, l'Arsenal de Toulon date de la fin du XVe siècle sous le règne du roi Henri IV.

 

LE GRAND FRÈRE A MON PÈRE RAFFAELE DÉCÉDÉ EN 1942 A 21 ANS A VENISE

(sa photo se trouvait dans la chambre de mes grands-parents paternels,

il est habillé en marin c'est peut-être cette photo

et mon imagination d'enfant qui m'on fait aimer les marins...)

 

RAFFAELE.jpg

 

VOILA UN DE MES SOUVENIRS DE TOULON LE BACHI 

OU BÉRET MARIN AVEC LE FAMEUX POMPON ROUGE

(je dois l'avoir depuis plus de 30 ans,

je l'ait acheté lors d'un voyage en attendant l'embarquement)

 

BACHI a.jpg

 

Il est le 1er port militaire de Méditerranée et est aussi la base de défense la plus importante en France, il abrite la majeure partie de la flotte de guerre avec de nombreux bâtiments qu'on aperçoit comme le porte-avions Charles-de-Gaulle ou les frégates de défense aérienne ou multi-missions. Toulon, est aussi la base des sous-marins nucléaires d'attaque.

 

LA TOUR FONDUE VUE DEPUIS LA MER

(en revenant depuis Porquerolles pour récupérer mon véhicule)

 

IMG_9627.JPG

 

Mais je vais vous parler aujourd'hui du Fort du Pradeau appelée aussi la Tour Fondue, pour Toulon et sa magnifique rade je vous en parlerais une autre fois. J'adore ce lieu encore naturel avec des paysages magnifiques, pour aller y passer des vacances sur la magnifique île de Porquerolles sur le bateau à ma sœur et mon beau-frère.

 

 

C'est un endroit extraordinaire sans voitures, avec beaucoup de vélos un endroit que j'aime beaucoup ou j'ai toujours plaisir à aller. Je laisse ma voiture dans un parking gardé et payant et ils viennent me récupérer au ponton de la Tour Fondue, c'est à peine à 20 minutes de l'île de Porquerolles.

 

LE FORT DU MOULIN SUR L'ÎLE DE PORQUEROLLES

AVEC L'ENTRÉE DU PORT

(de nombreux Forts et Batteries disséminées dans l'île)

IMG_9531.JPG

 

La Batterie du Pradeau - Tour Fondue, a été édifiée entre 1633 et 1637 sur ordre de Richelieu pour protéger le mouillage et la passe située entre l'île de Porquerolles et a presqu'île de Giens.

 

LE DOUBLE TOMBOLO DE LA PRESQU'ÎLE DE GIENS

 

LA TOUR FONDUE OLBIA 2.jpg

 

Le double tombolo est constitué d'un banc de sable posé sur un socle rocheux datant du Quaternaire. Giens pseudo-île, est reliée au continent par un isthme de 4 kilomètres de long, sa particularité est d'être une double bande de sable dunaire. Voir la suite sur ce site très intéressant ci-dessous, vous pourrez y découvrir aussi le sentier sous-marin archéologique de la Tour Fondue, mais aussi le sentier sous-marin archéologique d'Olbia (site archéologique à visiter de l'autre côté de la rue) :

 

http://www.arevpam.org/giens-tombolo/archeo.html

 

ZA.jpg

 

Le Fort du Pradeau ou Tour Fondue, du nom de l'embarcadère (d'emplacement antique et inchangé) des bateaux menant aux îles d'Hyères, était anciennement appelé "mouillage du Pradeau". Il est la propriété du Parc National de Port-Cros, la batterie du Pradeau a fait l'objet de travaux de restaurations mais le bâtiment reste fermé au public pour des questions de sécurité, c'est bien dommage. 

 



1630 - 1640 : Construction du fort par Richelieu pour protéger le mouillage de la Tour Fondue et la "Petite Passe" entre la presqu'île de Giens et l'île de Porquerolles. Construction simultanée du fort du Petit Langoustier pour essayer de contrôler l'accès à la rade de Hyères.

 

1747 : Accès au fort par un pont dormant. 

 

Enceinte crénelée renfermant : 

  • une caserne pour 15 hommes,
  • un logement pour 2 canonniers,
  • un corps de garde et un magasin à poudre voûté pour 20 barils,
  • 2 pièces de canon de 18.

1775 -1822 : Création de la poudrière et du fort tenaillé et modification des remparts.

 

1749 - 1757 : Construction d'une citerne, d'un magasin à poudre, d'un corps de garde et d'un logement pour deux canonniers. Remplacement du pont.

 

1793 : Ruine du fort par les Anglais.

 

1811 : Ruine du pont (tout juste reconstruit) et de la batterie par une tempête.

 

1813 - 1822 : Modification du parapet pour recevoir 7 pièces d'artillerie.

 

Rénovation du fort avec :

  • un fort tenaillé,
  • une caserne pour 30 hommes et 2 officiers,
  • un magasin à poudre,
  • une chambre de gardien,
  • un armement avec 4 canons.

1830 : Installation de mâts de signaux.

 

1847 : Modification et élargissement du parapet de la batterie pour accueillir 4 bouches à feu.

 

1867 : Début des travaux d'une route d'Hyères au Pradeau.

 

LE DRAPEAU DES 4 MAURES DE LA SARDAIGNE

(mon beau-frère et ma sœur le hissent sur le bateau à chaque sortie,

beaucoup de curieux demandent quel est ce drapeau...)

 

IMG_9175.JPG

 

1749 - 1757 : Construction d'une citerne, d'un magasin à poudre, d'un corps de garde et d'un logement pour deux canonniers. Remplacement du pont.

 

1875 : Déclassement du fort au profit des batteries de la Repentance sur Porquerolles et de l'Éminence sur Port-Cros qui seront dotées d'un armement plus récent.

 

1880 : Création d'une cuisine dans le volume du parapet et d'un local annexe côté ouest. Armement de 2 canons rayés de 30.

 

1944 : Utilisation de la batterie par les troupes allemandes, installation d'affûts de canon en ciment.

 

Août 1944 : Libération de Port-Cros et de l'île du Levant. Porquerolles est bombardée du 18 au 22 par la marine américaine, jusqu'à ce que les troupes allemandes se rendent. Dans la nuit du 22 au 23 les troupes sénégalaises du 18ème RTS débarquent à la Tour Fondue.

 

1977 : Affectation définitive au Parc National de Port-Cros.

 

1989 : La batterie du Pradeau est inscrite à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

 

1990 - 1995 : Travaux de rehausse des toitures du casernement et création d'un sous-sol sous l'aire de manœuvre.

 

1995 - 2000 : Réfection des murs d'enceinte.

 

2002 : Construction du pont actuel.

 

Dans l'attente d'un projet de restauration, le fort est ouvert au public occasionnellement, notamment lors des journées du patrimoine.

 

Pour en savoir plus sur le Parc National de Port-Cros, voir le lien ci-dessous :

 

http://www.portcros-parcnational.fr/fr

  

 

La première fois que j'ai fait un séjour sur la magnifique île de Porquerolles était à l'été 2013, une semaine sur le bateau de ma sœur et mon beau-frère, et des amis sur deux voiliers amarrés pas loin. Une vue exceptionnelle depuis le bateau, les couchers de soleil magnifiques, des sorties autour de l'île, des petits restaurants le soir dans l'île avec la musique sur la place du village, des balades, des baignades, j'ai adorée.

 

AU LARGE DE L'ÎLE DE PORQUEROLLES

ON L'APPELAIT LE ROCHER AU CŒUR

 

IMG_9174.JPG

 

Datation des différentes parties du Fort

 

Entrée du fort (1813) :

1. Fort tenaillé

2. Emplacement de l'ancien pont levis

3. Poudrière (1813, état d'origine)

 

Casernement (1813), comprenant :

4. Logement des troupes

5. Réserve Corps de garde (avant 1747) comprenant :

6. Logement du gardien

7. Logement des officiers

8. Emplacement des anciennes latrines (XIXème siècle)

9. Emplacement de l'ancienne cuisine (démolie en 1990)

10. Parapets (l'implantation d'avant 1747, modifiés en 1813)

11. Ancienne aire de manœuvre, belvédère en béton armé

12. Sous-sol excavé (inachevé lors des travaux de 1990-1995)

13. Vestiges de canalisations en terre cuite ayant servi à recueillir l'eau de toiture dans une ancienne citerne.

 

LA BATTERIE DU PRADEAU OU TOUR FONDUE

 

DSCN1178.JPG

 

C'est en repartant depuis la Tour Fondue que j'ai voulu m'arrêter visiter le Site Archéologique d'Olbia "la bienheureuse" à Hyères. Je me suis garée sur un parking face à la magnifique plage de l'Almanarre sur près de 4 km. J'en avais entendu parler et l'avait confondue avec la ville d'Olbia qui se trouve en Sardaigne et qu'on appelle "la città felice - la ville heureuse". Un magnifique Musée archéologique s'y trouve à voir absolument, voir ci-dessous :

 

http://www.olbiaturismo.it/Museo-1.html

 

OLBIA 1.jpeg

 

Hélas ce jour là, le site archéologique d'Olbia était fermé mais, j'avais pu le voir en faisant le tour du site d'un côté le grillage laissait entrevoir une partie du site. Un peu déçue... j'ai été voir "les fouilles du bord de mer" en cours de fouilles, depuis elles ont étés recouvertes et j'ai pu visiter le site qui était ouvert depuis.

 

 

Le site d'Olbia appartient à la ville de Hyères depuis les années 2000, fondée par les Grecs vers 325 avant notre ère, la ville fortifiée d'Olbia qui signifie "la bienheureuse", fut une escale maritime. Lors de ma visite, on nous explique qu'un seul îlots d'habitation sur 40 a été mis au jour et qu'on va faire une campagne de réhabilitation pendant les années à venir, ça en avait besoin, même si le site est très intéressant. Effectivement, le site est très peu fouillé et dans les années à venir de très belles découvertes vont avoir lieu, en tout cas c'est très intéressant.

 

Adresse : Site Archéologique d'Olbia

 

Route de l'Almanarre

 

83400 HYÈRES

 

Olbia est le seul site visible d'un réseau de colonies - forteresses grecques fondé par Marseille au IVe siècle av. J.-C. afin de protéger le commerce maritime. Entourée d'un rempart carré flanqué de tours, la colonie s'étendait jusqu'au bord de mer, au-delà de l'actuelle route. Si la majeure partie de la ville antique se trouve dans la zone clôturée du site, le terre-plein ci-contre comporte les vestiges de son extrémité sud.

 


 

Préalablement utilisé comme parking, cet espace a été fermé à la circulation en 2009 pour en assurer sa protection, son étude et sa mise en valeur. Les campagnes de fouilles menées entre 2010 et 2012 et depuis, ont apporté des éléments nouveaux et importants pour la naissance d'Olbia :

 

  • Le rempart Sud a été observé dans ses deux états successifs.
  • Le plan théorique de la ville est bien attesté avec la présence des trois îlots d'habitation attendus.
  • Des thermes de l'époque romaine ont été observés, avec notamment une piscine et de nombreuses canalisations.

Cet établissement thermal d'environ 1000 m², surdimensionné par rapport à la ville, laisse présager de la présence et l'intervention d'un personnage influent. Il renouvelle aussi le questionnement sur le statut de la cité d'Olbia au sein de la Province Romaine de Narbonnaise, je ferais une note complète à part avec toutes les photos de ma visite du Site Archéologique d'Olbia.

  

20352-mine-de-cap-garonne.png

 

Nous avons prévu lors d'un prochain séjour, d'aller visiter le Musée de la Mine de Cap Garonne, une ancienne mine de cuivre abandonnée depuis 1917. On peut marcher sur le sentier de la mine pour découvrir la faune et la flore Méditerranéenne avec une vue splendide sur la côte et les îles avec de magnifiques paysages. La visite de la mine se décompose en trois étapes : la mine et le travail de l'époque, l'exposition de minéraux et les objets en cuivre.

 

Pour en savoir plus sur cette mine, voir le site Internet ci-dessous :

 

http://www.mine-capgaronne.fr/

 

DSCN0676.JPG

 

LA PROCHAINE FOIS JE VOUS PARLERAIS DE MON SÉJOUR

SUR L'ARCHIPEL DES ÎLES DU FRIOUL

(la vue depuis la Basilique de Notre Dame de la Garde

appelée La Bonne Mère sur les hauteurs de Marseille)

 

ILES DU FRIOUL.jpg

 

TRÈS BELLE ÎLE PORQUEROLLES OU LE DÉPAYSEMENT EST GARANTI

 

UNE ÎLE QUE J'ADORE OU L'ON EST BIEN

 

ON PROFITE DE LA NATURE SANS VOITURES

 

LES NAVETTES SONT LA POUR VOUS Y EMMENER LA JOURNÉE

 

A LA BATTERIE DU PRADEAU - LA TOUR FONDUE 

 

 

 

 



26/02/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 45 autres membres